top of page

Techniques de mise en scène (art et projet)

Aujourd’hui, nombre d’artistes professionnel·le·s viennent à la mise en scène de manière autodidacte, en passant très souvent par le jeu ou une autre pratique de plateau (scénographie, dramaturgie, etc…). L’objectif est de permettre à ces professionnel.le.s de disposer de compétences adaptées aux enjeux de cette activité.

La certification « Mise en scène : Art et Projet » s’adresse aux professionnel.le.s du spectacle vivant (comédien.ne.s, interprètes, performeur.e.s, dramaturges, chorégraphes, scénographes, metteur.e.s en scène), aux auteur.e.s et aux réalisateur.e.s. Elle valide les compétences requises pour concevoir, mettre en œuvre et valoriser la mise en scène d’un projet artistique. Dans cette perspective, les titulaires de la certification auront acquis les compétences liées à la mise en scène (projet artistique, scénographie, conception de la mise en espace visuelle et sonore et direction des interprètes) mais aussi les compétences liées à la gestion d’un projet artistique (conception, réalisation, évaluation et pilotage) et celles liées à la production et/ou à la diffusion du projet.

Cette formation Techniques de mise en scène est enregistrée au Répertoire National des Certifications Professionnelles :

RS (Répertoire Spécifique) sous le numéro : RS6477 – Techniques de mise en scène

Responsable pédagogique :

 

Jean-Yves Ruf :

 

 

 

 

 

 

 

Durée de la formation 280 heures - 105 heures en distanciel

Prochaine session : Septembre 2024

Inscription avant le 1er juin 2024

Publics visés

Professionnel.le.s du spectacle ayant plus de 2 ans d'expérience et désireux de porter un projet de mise en scène

Compétences attestées

1 - Concevoir un projet artistique en définissant ses enjeux pour initier sa mise en œuvre ;

2 - Diriger et accompagner les interprètes en précisant les enjeux du texte et/ou du processus d'improvisation pour élaborer les séquences de l’objet final ;

3 - Elaborer une stratégie pour permettre de produire et de diffuser le projet ;  

4 - Piloter le projet artistique en lien avec l’environnement pour favoriser sa réalisation ;

5 - Evaluer le projet en analysant les forces et faiblesses pour en tenir compte lors des prochaines créations .

 

Modules de formation

  • Contextualiser / Déchiffrer  - 70 heures distanciel 

  • Diriger / accompagner les interprètes - 105 heures - présentiel

  • Concevoir et partager un projet - 63 heures (28h distanciel)

  • Porter un projet, s'organiser, communiquer - 42 heures (7 h distanciel)

 

Modalités d’évaluation

  • Soutenance orale : le candidat présente son projet de mise en scène devant un jury de professionnel.le.ss. Il répond aux questions du jury et présente un dossier qu'il aura préalablement préparé, comprenant une note d’intention, un budget prévisionnel et les modalités de production et de diffusion.

  • Mise en situation au plateau :  décryptage de texte et direction d'acteur.ice

 

Informations et inscriptions

Jean-Yves Ruf

Après une formation musicale (1er prix de hautbois du CNR de Rueil-Malmaison) et littéraire (DEA de lettres modernes Paris X), Jean-Yves Ruf intègre la section jeu de l’École nationale supérieure du Théâtre National de Strasbourg (1993-1996) puis l’Unité nomade de formation à la mise en scène (2000), lui permettant notamment de travailler avec Krystian Lupa à Cracovie et avec Claude Régy. De janvier 2007 à décembre 2010, il a dirigé la Haute École des arts de la scène de Suisse Romande de Lausanne (La Manufacture). Depuis plusieurs années, il anime également les Rencontres internationales de la mise en scène au Théâtre Gérard Philipe (TGP) à Saint-Denis, ainsi que des stages destinés aux acteurs en Suisse et en France. Comédien, metteur en scène et pédagogue, il crée, en 1997, à Strasbourg, la compagnie du Chat Borgne Théâtre.
Parmi ses récentes mises en scène, on peut noter La vie est un Songe de Calderòn (Théâtre du Peuple, France), En se couchant il a raté son lit de Daniil Harms, co-mis en scène avec Lilo Baur (TGP Saint-Denis), La finta pazza de Sacrati (Opéra de Dijon, Opéra de Versailles), Le Dernier Jour où j’étais petite de Mounia Raoui (TGP Saint-Denis), Jachère (création collective - TGP), Les Fils prodiges d’Eugène O’Neill (Le Maillon Strasbourg), Les Trois Soeurs de Tchekhov (TGP Saint-Denis), Médée de Cherubini (Opéra de Dijon), Idomeneo de Mozart (Opéra de Lille), Elena de Cavalli (Festival d’Aix-en-Provence), Don Giovanni de Mozart (Opéra de Dijon), Troïlus et Cressida (Comédie-Française), Agrippina de Haendel (Opéra de Dijon), L’Homme à tiroirs (Petit Théâtre de Lausanne), Lettre au père de Kafka (Vidy- Lausanne, Théâtre des Bouffes du Nord), La Panne de Dürrenmatt (Vidy-Lausanne).

En janvier 2023, Jean-Yves Ruf crée Jouer son rôle de Jérôme Richer avec Thibaut Evrard et David Gobet à La Comédie de Genève. Il met aussi en scène Thibault Lacroix dans Vie et mort : rien de rien d’après l’œuvre de Samuel Beckett, à découvrir en avril 2023. Pour la saison 2023/2024, il monte Haru, un spectacle théâtre-opéra qui reprend les notes de Figaro sur un livret de Joël Bastard dans lequel nous retrouvons la chanteuse alto Romie Estèves et le guitariste Jérémy Peret.

france competences.png
bottom of page