backhome chantiers nomades

Contact

Chantiers Nomades
4, avenue Charles de Gaulle
38800 Le Pont de Claix
Tél : 04 76 25 21 95
com chantiersnomades.com

Newsletter


Autour des Chantiers Nomades

Découvrez les actions de nos amis :


Classe en Chantier

Vous avez fait une formation intensive, COP, Cepit, classe préparatoire, école supérieure ou vous avez une expérience professionnelle et vous souhaitez devenir porteu.rs.ses de projets : la Classe en Chantiers accompagne huit jeunes actrices et acteurs pendant deux ans.
Outre la formation d’acteur accompagnée par des metteur.e.s en scène, actrices et acteurs, un temps important sera consacré à la technique son et lumière, à l’administration des entreprises culturelles, aux partenariats, aux services publics, à l’administration et la gestion, et à la transmission auprès des plus jeunes. La deuxième année est un partenariat Conservatoire à rayonnement régional de Toulouse / Chantiers Nomades dans le cadre du dispositif d’insertion de la Région Occitanie qui permet une rémunération pour les demand.eurs.euses d’emploi.
Modalités d’inscription :

Se pré-inscrire en Perfectionnement sur le site du CRR de Toulouse.
(Merci de ne pas m’envoyer les documents administratifs, uniquement le questionnaire en Pièce jointe – Si vous n’êtes pas pré-inscrit il y aura une journée de rattrapage après la réunion de rentrée du 27 aout – vous devez absolument être pré-inscrit.e.s pour passer l’audition.

Nous contacter pour obtenir le questionnaire l’envoyer à pascal.papini mairie-toulouse.fr avant le 18 août 2019

Renseignements au 06 73 01 35 31
ou sur : conservatoirerayonnementregional.toulouse.fr

Auditions du 5 au 7 septembre 2019


MOLIÈRE(RE(RE))PRÉSENTE PERRUQUES ET PETITS FOURS
PAR LES LABORATEURS

DU 30 JUILLET AU 10 AOÛT À 20H30 (RELÂCHE LE 25 ET 26 JUILLET)
AU THÉÂTRE DU GRAND-ROND À TOULOUSE

Avec : Pierre-Olivier Bellec, Militza Gorbatchevsky, LUCAS LEMAUFF **(remplaçant de Florian Pantallarisch), Quentin Quignon, Mélanie Vayssettes

Mise en scène : Sara Charrier, Mélanie Rochis
Diffusion et logistique : Aurore Lavidalie
Lumières : Philippe Guillot

Durée : 1h20 / A partir de 12 ans

Réservations : laborateurs gmail.com / tel - Le Grand-Rond - 02 61 62 14 85 -
Plus d’infos : http://www.laborateurs.com
Coproduction : Théâtre Jules-Julien

BONNE SOIREE AVANT LA FORMATION

Bonne soirée - Avant la formation : chantier théâtre dirigé par Noëlle Renaude, dramaturge et Nicolas Maury, comédien.

Partenariat Théâtre Ouvert.

Ce chantier se déroulera à Paris, du 2 au 27 juin 2014.

Il est toujours possible de s’inscrire (chantier limité à 15 participant-e-s).

Pour les modalités d’inscription et prise en charge, contactez-nous dès maintenant au 04 76 25 21 95 ou à com chantiersnomades.com

Cette formation fait l’objet d’une demande de conventionnement auprès de l’Afdas.
Possibilité, sous certaines conditions, pour les comédiens qui ne sont pas ayant-droit Afdas d’être financés par l’ADAMI (nous consulter).

Bonne soirée. Avant la formation
Depuis 2009, nous travaillons ensemble, Nicolas Maury et moi, en binôme, à la représentation de textes destinés ou non à la scène. Trois aventures ont déjà été menées : La promenade, De tant en temps, et Fouilles (L’Enquête + Accidents).
Notre projet de chantier, c’est de questionner nos expériences avec un groupe d’acteurs et de danseurs, celles que nous avons traversées chacun de son côté, grâce à sa pratique et à ses questionnements, avant notre rencontre bien entendu, mais aussi celles que nous avons accumulées et approfondies depuis l’invention de notre histoire scénique mutuelle.
Nous envisageons de prendre une masse de romans que j’ai écrits entre 1988 et 1997, pour la revue Bonne soirée, sous divers pseudonymes. Le genre se partageant entre policiers et sentimentaux. Avec un groupe d’acteurs et danseurs, nous souhaitons, pendant quatre semaines, mener de front un travail axé sur cette question essentielle : sur quelles bases, oubliées ou manquées, l’acteur peut-il, doit-il revenir, afin de bâtir un nouveau rapport au jeu : le simple fait de lire, par exemple, ne devant pas être considéré comme une étape de travail mais un aboutissement, un geste fondamental et suffisant, une véritable prise de plateau.
Il est pour nous souhaitable de revenir en quelque sorte à une formation d’avant la formation.
De cibler en gros les défauts et les qualités de la ou des formations individuelles, sans pour autant les corriger ou les annuler. Une manière de donner à l’acteur les moyens d’agir en connaissance de cause. L’acteur de théâtre ne peut pas être à côté de l’engagement esthétique. Tout comme il doit se sentir essentiel à la construction de l’objet théâtral.
Nous proposons à ce groupe de travail de revisiter les outils dont chacun dispose et de tenter, pendant la durée du chantier, à partir de cette masse de romans « alimentaires », de monter, comme on le ferait pour une création, un objet théâtral fini. Que la formation seule ne reste pas en chantier, mais trouve concrètement une perspective scénique, collective, pleine et entière.
Cela demande à chacun des acteurs et danseurs qui s’engageront sur ce chantier beaucoup de joie, de conviction, de force d’engagement, et une forte volonté de travail.

Noëlle Renaude

© Les Chantiers Nomades 2013 - Images "machines" et charte graphique ©Studio Desperado - Site mis à jour mercredi 21 août 2019