backhome chantiers nomades

Contact

Chantiers Nomades
4, avenue Charles de Gaulle
38800 Le Pont de Claix
Tél : 04 76 25 21 95
com chantiersnomades.com

Newsletter


Blog

Les derniers articles du blog

Accueil - Chantiers 2019 - Du roman au plateau - Rencontre avec l’écriture de Paul Auster
Théâtre
Inscription

Du roman au plateau - Rencontre avec l’écriture de Paul Auster

9 au 21 septembre 2019 - 2 semaines / 84 h / 2 x 6 jours

Paris / Région Ile-de-France

Chantier ouvert à 15 artistes interprètes professionnel-les

Du roman au plateau - Rencontre avec l'écriture de Paul Auster
© D.R.

Igor Mendjisky
Metteur en scène, comédien

Formé au CNSAD, il met en scène entre autres : Hamlet (Grand prix du festival d’Angers), J’ai couru comme dans un rêve au Théâtre Gérard Philipe CDN de Saint-Denis puis au Carré Monfort, IDEM au Théâtre de la Tempête et au TDN ou il est artiste associé entre 2014 et 2017, Notre crane comme accessoire au théâtre des Bouffes du Nord, Le maitre et Marguerite qu’il adapte et met en scène au théâtre de la Tempête et au festival d’Avignon.
Il travaille au théâtre sous la direction de Wajdi Mouawad , Jean-Yves Ruf, René Loyon, Stéphane Douret, Mario Gonzalez... au cinéma et à la télévision sous la direction de Lola Doillon et Cédric Klapich, d’Edouard Niermans, Félix Olivier, Gilles Behat, Sébastien Grall, Emilie Deleuze…
En 2018, il écrit et coréalise avec Vincent Giovanni son premier long métrage La trajectoire du Homard Prix du public au Champs Élysées film Festival. Il développe actuellement une série adaptée du Roman de Stéphane Michaka Cité 19 et un long métrage Le bruit de la mer.
Il met en scène tous les spectacles de la cie Les Sans Cou depuis sa création.

Du roman au plateau
Rencontre avec l’écriture de Paul Auster

Pour le chantier que je propose, j’aimerai travailler dans l’inconfort et le risque. Nous tenterons de relier cette pensée à notre démarche de travail en nous imposant de construire en improvisant puis en écrivant et en adaptant un espace de création autour de l’œuvre de Paul Auster et plus particulièrement de deux recueils : La Trilogie New-Yorkaise et Je pensais que mon père était Dieu.
Dans La Trilogie New-Yorkaise, l’art de la narration est absolument remarquable mais très vite pourtant, le thriller prend, comme chez Shakespeare, une allure de quête métaphysique dans cette ville illimitée et insaisissable qui devient au fil des mots un gigantesque échiquier où Auster dispose ses pions. L’écriture de Je pensais que mon père était Dieu est née, quant à elle d’une émission de radio à laquelle Paul Auster a collaboré, recevant pendant plus d’un an des récits de vie des auditeurs. Fasciné par la richesse de ces univers multiples, il a regroupé et rédigé ses témoignages favoris dans cette anthologie.
Il me semble assez évident et extrêmement intéressant de tenter de confronter certains extraits de ces deux récits au plateau, d’inviter les participants à adapter, créer, les inciter à trouver l’endroit juste de l’oralité : Comment passe-t-on du récit au plateau ?
Comment peut-on faire confiance à une œuvre, la respecter, en s’offrant la possibilité d’improviser par-dessus, de transformer certains moments de récits en moments de dialogues ou de monologues adressés au public.

En partant de ce que nous sommes, de nos visions de ces œuvres, nous inventerons donc des moments de jeu qui nous appartiendrons. Je vous dirigerai dans ce travail pour vous former à une certaine autonomie de création, à une confiance en vos professions et en ce que vous êtes. Fernando Pessoa disait que "l’acteur était malheureusement le valet de l’art".

Je pense pour ma part que les temps changent, que notre métier et de plus en plus difficile à pratiquer et qu’il est possible aujourd’hui de créer autrement, de ne pas forcement n’être qu’un valet. Il est je crois possible de multiplier les cordes de notre arc en faisant confiance à notre créativité. C’est avant tout cette corde de créateur, de penseur, d’adaptateur, d’auteur au plateau que je tire comme un fil rouge dans mes spectacles et que je tenterai de transmettre. Pour agrandir le champ de nos recherches, nous poserons aussi la question de l’adaptation du roman au cinéma et à la radio. Pour ce, je m’entourerai ponctuellement de spécialistes tels que (sous réserves) : Stéphane Michaka, Lola Doillon ou Rodolphe Tissot et Cédric Aussir.

Igor Mendjisky

© Les Chantiers Nomades 2013 - Images "machines" et charte graphique ©Studio Desperado - Site mis à jour vendredi 18 janvier 2019