backhome chantiers nomades

Contact

Chantiers Nomades
4, avenue Charles de Gaulle
38800 Le Pont de Claix
Tél : 04 76 25 21 95
com chantiersnomades.com

Newsletter


Autour des Chantiers Nomades

Découvrez les actions de nos amis :


Classe en Chantier

Vous avez fait une formation intensive, COP, Cepit, classe préparatoire, école supérieure ou vous avez une expérience professionnelle et vous souhaitez devenir porteu.rs.ses de projets : la Classe en Chantiers accompagne huit jeunes actrices et acteurs pendant deux ans.
Outre la formation d’acteur accompagnée par des metteur.e.s en scène, actrices et acteurs, un temps important sera consacré à la technique son et lumière, à l’administration des entreprises culturelles, aux partenariats, aux services publics, à l’administration et la gestion, et à la transmission auprès des plus jeunes. La deuxième année est un partenariat Conservatoire à rayonnement régional de Toulouse / Chantiers Nomades dans le cadre du dispositif d’insertion de la Région Occitanie qui permet une rémunération pour les demand.eurs.euses d’emploi.
Modalités d’inscription :

Se pré-inscrire en Perfectionnement sur le site du CRR de Toulouse.
(Merci de ne pas m’envoyer les documents administratifs, uniquement le questionnaire en Pièce jointe – Si vous n’êtes pas pré-inscrit il y aura une journée de rattrapage après la réunion de rentrée du 27 aout – vous devez absolument être pré-inscrit.e.s pour passer l’audition.

Nous contacter pour obtenir le questionnaire l’envoyer à pascal.papini mairie-toulouse.fr avant le 18 août 2019

Renseignements au 06 73 01 35 31
ou sur : conservatoirerayonnementregional.toulouse.fr

Auditions du 5 au 7 septembre 2019


MOLIÈRE(RE(RE))PRÉSENTE PERRUQUES ET PETITS FOURS
PAR LES LABORATEURS

DU 30 JUILLET AU 10 AOÛT À 20H30 (RELÂCHE LE 25 ET 26 JUILLET)
AU THÉÂTRE DU GRAND-ROND À TOULOUSE

Avec : Pierre-Olivier Bellec, Militza Gorbatchevsky, LUCAS LEMAUFF **(remplaçant de Florian Pantallarisch), Quentin Quignon, Mélanie Vayssettes

Mise en scène : Sara Charrier, Mélanie Rochis
Diffusion et logistique : Aurore Lavidalie
Lumières : Philippe Guillot

Durée : 1h20 / A partir de 12 ans

Réservations : laborateurs gmail.com / tel - Le Grand-Rond - 02 61 62 14 85 -
Plus d’infos : http://www.laborateurs.com
Coproduction : Théâtre Jules-Julien

Accueil - Chantiers 2016 - Les immobiles
Interventions urbaines
Inscription

Les immobiles

13 au 24 juin 2016 - 2 semaines / 70 h / 2 x 5 jours

Villeurbanne / Cie KompleX KapharnaüM

Chantier ouvert à 15 artistes interprètes professionnel-les

Les immobiles
© Camille Pettavino

KompleX KapharnaüM questionne les hommes et les paysages, à la recherche de leur singulière beauté. La ville est son terrain de jeu, sa source d’inspiration et son espace de représentation. Son équipe artistique réunit les talents de vidéastes, musiciens, techniciens, écrivains, performers, plasticiens, concepteurs, constructeurs... autant de compétences indispensables à la création de leurs interventions.

KompleX KapharnaüM développe depuis 20 ans des formes artistiques dédiées à la ville.
Ecriture in situ, dispositifs scénographiques, un des moteurs de création est cette imbrication entre ce qui fait l’urbain et l’objet artistique qui va trouver son écrin dans cet urbain.
Dans l’écriture, le travail de KompleX KapharnaüM se pense à travers une affirmation de l’individu dans l’espace public. Comment, dans la ville anonyme organisée et orchestrée, provoquer le surgissement de destins singuliers qui, réunis, nous disent une fable universelle sur l’homme contemporain ?
Il y a donc la question de la présence dans la ville.
Et d’une parole portée par cette présence.
Si KompleX KapharnaüM a souvent imaginé ses interventions à partir de témoignages vidéos glanés aux quatre coins de la ville, nous souhaitons, avec les Chantiers Nomades, ouvrir un nouvel espace d’exploration. Un espace dont l’esquisse est une rencontre avec des corps et leurs histoires et l’exploration de comment les faire apparaitre, exister, dans le flux quotidien d’une ville jusqu’à, peut-être, provoquer un ralentissement de celui-ci.
« Les Immobiles » prennent appui sur un texte écrit par Stéphane Bonnard, l’Immobile.
Il s’agit du monologue d’un homme qui s’est arrêté dans le flux urbain d’un quartier d’affaires et ne repart plus. Sorte de Bartleby moderne, « il préfère ne pas » et personne ne parvient à le déloger de là.
Son entêtement finit par dérégler le flux urbain, métaphore du flux libéral : à la fin du texte d’autres corps l’ont rejoint dans cette position de l’immobile, participent à un ralentissement du flux, proposent, ainsi, de nouvelles conditions d’écoute entre les êtres puisque libérés de la course à l’efficacité, à la rentabilité etc....
C’est à partir de cette figure finale de corps immobiles que s’ouvre le chantier nomade de KompleX KapharnaüM.
L’envie est d’explorer une présence physique dans la ville, un état de corps.
De regarder comment cet état de corps lorsqu’il se multiplie peut provoquer des modifications de « l’humeur urbaine ».
D’imaginer, à partir de là, si une parole peut surgir et être entendue.
De réfléchir à des dispositifs scéniques pour accompagner ces corps et ces voix, les soutenir.
De penser la relation acteur/spectateur si celle-ci n’est pas déclarée.
Enfin, une réflexion pourra être menée sur "l’empreinte" dans la ville qui peut rester de cette performance des corps.

Cie KompleX KapharnaüM

© Les Chantiers Nomades 2013 - Images "machines" et charte graphique ©Studio Desperado - Site mis à jour mercredi 21 août 2019