backhome chantiers nomades

Contact

Chantiers Nomades
4, avenue Charles de Gaulle
38800 Le Pont de Claix
Tél : 04 76 25 21 95
com chantiersnomades.com

Newsletter


Autour des Chantiers Nomades

Découvrez les actions de nos amis :


Classe en Chantier

Vous avez fait une formation intensive, COP, Cepit, classe préparatoire, école supérieure ou vous avez une expérience professionnelle et vous souhaitez devenir porteu.rs.ses de projets : la Classe en Chantiers accompagne huit jeunes actrices et acteurs pendant deux ans.
Outre la formation d’acteur accompagnée par des metteur.e.s en scène, actrices et acteurs, un temps important sera consacré à la technique son et lumière, à l’administration des entreprises culturelles, aux partenariats, aux services publics, à l’administration et la gestion, et à la transmission auprès des plus jeunes. La deuxième année est un partenariat Conservatoire à rayonnement régional de Toulouse / Chantiers Nomades dans le cadre du dispositif d’insertion de la Région Occitanie qui permet une rémunération pour les demand.eurs.euses d’emploi.
Modalités d’inscription :

Se pré-inscrire en Perfectionnement sur le site du CRR de Toulouse.
(Merci de ne pas m’envoyer les documents administratifs, uniquement le questionnaire en Pièce jointe – Si vous n’êtes pas pré-inscrit il y aura une journée de rattrapage après la réunion de rentrée du 27 aout – vous devez absolument être pré-inscrit.e.s pour passer l’audition.

Nous contacter pour obtenir le questionnaire l’envoyer à pascal.papini mairie-toulouse.fr avant le 18 août 2019

Renseignements au 06 73 01 35 31
ou sur : conservatoirerayonnementregional.toulouse.fr

Auditions du 5 au 7 septembre 2019


MOLIÈRE(RE(RE))PRÉSENTE PERRUQUES ET PETITS FOURS
PAR LES LABORATEURS

DU 30 JUILLET AU 10 AOÛT À 20H30 (RELÂCHE LE 25 ET 26 JUILLET)
AU THÉÂTRE DU GRAND-ROND À TOULOUSE

Avec : Pierre-Olivier Bellec, Militza Gorbatchevsky, LUCAS LEMAUFF **(remplaçant de Florian Pantallarisch), Quentin Quignon, Mélanie Vayssettes

Mise en scène : Sara Charrier, Mélanie Rochis
Diffusion et logistique : Aurore Lavidalie
Lumières : Philippe Guillot

Durée : 1h20 / A partir de 12 ans

Réservations : laborateurs gmail.com / tel - Le Grand-Rond - 02 61 62 14 85 -
Plus d’infos : http://www.laborateurs.com
Coproduction : Théâtre Jules-Julien

Accueil - Chantiers 2016 - Rencontre : 3 jours avec Eugène Green
Cinéma
Inscription

Rencontre : 3 jours avec Eugène Green

19 - 20 et 21 février 2016 - 3 jours

Théâtre 145 / Grenoble / Région Rhône-Alpes

Chantier ouvert à tous, professionnels et amateurs

Rencontre : 3 jours avec Eugène Green

Eugène Green
Réalisateur, auteur, essayiste

Originaire des États-Unis, il émigre en France à la fin des années 1960 et fonde à la fin des années 1970 une compagnie de théâtre baroque, le " Théâtre de la Sapience ", avec laquelle il essaie de restituer sur scène la diction de l’époque baroque.
À la fin des années 1990, il se lance dans le cinéma avec un premier film, Toutes les nuits. Il continue au cinéma avec Le Monde vivant Le Pont des Arts sorti en 2004.
Il est également l’auteur de plusieurs romans La Reconstruction, La Bataille de Roncevaux, Un conte du Graal, La Communauté universelle et Les Atticistes paru chez Gallimard en 2012 ; et d’un essai intitulé Poétique du cinématographe dans lequel il justifie ses choix esthétiques.

En 2016, nous nous associons au Tricycle à Grenoble et au TGP à Saint-Denis pour proposer deux rencontres qui nous tiennent à cœur, deux intentions pour poursuivre la rêverie, pour partager émotions et expérimentations au contact d’artistes militants.

Qu’est-ce que le cinéma ?

Cette interrogation pourrait paraître naïve ou prétentieuse, dans la mesure où le cinématographe, qui existe depuis plus d’un siècle, a inspiré tant d’écrits théoriques, et surtout, a produit tant d’exemples pratiques. Mais quel rapport y a-t-il entre une superproduction du Bois de houx, en trois dimensions, reposant sur des « effets » numériques, et une œuvre, par exemple, d’Apichatpong ? On qualifie les deux de « cinéma », et on pourrait, dans certains cas, les voir sur le même écran, mais à part la distinction sémantique qui fait que le réalisateur thaïlandais réalise des « films », tandis que, dans leur idiome sonore, les Étatsunitiens appellent leurs contributions des « bougeants » (movies). Ceux-ci constituent une représentation virtuelle d’un monde qui n’existe nulle part, tandis que l’autre utilise des fragments réels du monde matériel pour faire voir une réalité cachée. Ainsi, les bougeants se caractérisent par l’absence de réalité, et les films par une présence réelle. Le but de ce bref chantier sera de permettre aux participants de mieux distinguer entre les différents types d’œuvres revendiquant l’appartenance au genre cinématographique, et de les juger en connaissance de cause. Il présentera aussi une réflexion sur le rôle de l’interprète, s’ouvrant à une alternative à la conception véhiculée par le Studio des acteurs.

Eugène Green

Chantier-rencontre organisé en partenariat avec le Tricycle

© Les Chantiers Nomades 2013 - Images "machines" et charte graphique ©Studio Desperado - Site mis à jour mercredi 21 août 2019