19 au 30 septembre 2022

70 h / 10 j

CNDC Angers (à confirmer)

Inscriptions clôturées

L'approche sensible et intime du jeu

Dans mon travail, je ressens la nécessité de soutenir une approche sensible du corps, intime et partageable, de l’écoute de soi et de l’autre, de ses sensations, dans une simplicité de la rencontre avec l’autre, dans la confiance en son imaginaire. Avec ce chantier, nous questionnerons l’acteur en le baignant dans un univers très personnel, en lui apportant de la matière à jouer : objets, musique, histoires, souvenirs…
Pour que l’acteur travaille sur une trame et y apporte son individualité. Pour que l’histoire devienne des histoires. Pour ouvrir le champ imaginaire.
Le but est de trouver la poésie dans chacun, par et dans son corps. Chacun est partenaire de l’autre, l’objet devenant le partenaire de l’acteur, une sorte d’adversaire à affronter, au même titre que l’espace ou la musique.

Un premier travail d’observation objective des corps dans l’espace amorcera les recherches. C’est un travail progressif et ludique, à base de jeux et d’exercices énergétiques (mouvements, chutes, sauts, rythmes, contacts), sur les questions suivantes : comment être là dans une pièce ? Comment on marche ? Comment on se déplace ? Comment on se comporte en présence d’un autre ?

Puis nous confronterons ces mêmes corps à différents objets, à l’espace, à la musique et à une vision personnelle et poétique du quotidien. Sur des thèmes, à partir d’objets, d’histoires, de musiques, de paysages… Il s’agira d’écrire et de composer une scène avec une dramaturgie, un début, un déroulement, une fin. Écrire en partant des choses les plus simple et les plus personnelles, l’écoute, la présence, l’imaginaire.


Nathalie Béasse

LOGO FRANCE CULTURE.png
24057E7F-C09D-40C1-B983-F6E2B5467B09.jpeg
24057E7F-C09D-40C1-B983-F6E2B5467B09.jpeg
24057E7F-C09D-40C1-B983-F6E2B5467B09.jpeg