20 juin au 2 juillet 2022

84 h / 12 j

Le CENTQUATRE-Paris

Inscriptions en cours

Chantier ouvert à 15 artistes interprètes professionnel.le.s

Du corps parlant au corps dansant

Chaque jour, nous recevons des situations, des images, des sons que l’on traduit instinctivement. Nos sens, façonnés par des paramètres de lecture acquis au fil du temps, viennent poser une logique, un discours sur chaque événement, nous éloignant peu à peu d'une innocence et d'un lâcher-prise.

Dans ce chantier nous chercherons à explorer les limites physiques et mentales pour se rapprocher de ce corps que nous (re)connaissons peu, ce corps-récit qui est le premier lieu d'une narration.


À travers une pratique physique engagée, nous chercherons à connecter le corps sensible à l'imaginaire, à déplacer ses limites pour explorer les possibles et activer l'instinct, premier élément de jeu.


La danse naîtra de ces corps qui se mettent à parler, à exister librement.


C'est par le mouvement, d'abord, que nous entrerons dans des situations théâtrales, sans jamais se séparer de l'idée que les êtres sont des vivants qui d'abord se déplacent, traversent physiquement une histoire.

Au moyen d'improvisations guidées et d'enregistrements sonores, nous irons dans le sens de chaque image déclenchée par les corps, guidés par le présent, uniquement.


Comment déjouer nos systèmes de jeu habituels ?

Comment le corps est un appui au texte ?

Quelle relation la parole entretient avec le corps ?

Comment prendre plaisir entre narration du texte et narration des corps ?


Lâcher l’intellect pour revenir au sensible, travailler le vivant pour élargir le champ des possibles.


Delphine Hecquet et Joachim Maudet



© vignette : Delphine Hequet

LOGO FRANCE CULTURE.png
24057E7F-C09D-40C1-B983-F6E2B5467B09.jpeg
24057E7F-C09D-40C1-B983-F6E2B5467B09.jpeg
24057E7F-C09D-40C1-B983-F6E2B5467B09.jpeg