backhome chantiers nomades
illustration chantier nomade machine

Contact

Chantiers Nomades
4, avenue Charles de Gaulle
38800 Le Pont de Claix
Tél : 04 76 25 21 95
com chantiersnomades.com

Newsletter

Entrez votre e-mail:
Confirmez cette adresse :

Blog

Les derniers articles du blog

Accueil - Chantiers 2018 - La première personne du singulier au pluriel
Théâtre
Inscription

La première personne du singulier au pluriel

28 mai au 9 juin 2018 - 2 semaines / 84 h / 2 x 6 jours

Pavillon Mazar / Toulouse / Région Occitanie / Pyrénées-Méditerranée

Chantier ouvert à 15 artistes interprètes et auteurs professionnel-les

La première personne du singulier au pluriel
Mohamed Rouabhi

Mohamed Rouabhi
Comédien, auteur, metteur en scène

Il a été formé à l’ENSATT et a joué dans une trentaine de spectacles montés entre autres par Anne Torrès, Jean-Paul Wenzel, Gilberte Tsaï, Georges Lavaudant, Stéphane Braunschweig, François Berreur...
Avec Claire Lasne, il a monté en 1988 la Compagnie Les Acharnés qui produira Les Acharnés, Les Fragments de Kaposi, Ma petite Vie de Rien du Tout, Jeremy Fisher, Les nouveaux Bâtisseurs. Il mettra lui-même en scène Malcolm X, Requiem opus 61 et Soigne ton droit. Auteur de plus d’une vingtaine de pièces et autant de spectacles, il dirige de très nombreux ateliers en direction d’un public empêché, en milieu carcéral ou à l’étranger (Palestine).
Il est complice de longue date de Patrick Pineau avec lequel il crée Jamais seul, spectacle en tournée en 2018.
Ses œuvres sont éditées chez Actes Sud-Papiers.

La première personne du singulier au pluriel

Patrick Pineau
Metteur en scène, comédien

Formé au CNSAD de Paris, il aborde tout aussi bien le répertoire classique que les textes contemporains dans des mises en scène de Michel Cerda, Jacques Nichet, Claire Lasne, Gérard Watkins, Irina Dalle ou Mohamed Rouabhi…
En 2013, Georges Lavaudant lui confie le rôle titre dans Cyrano de Bergerac.
En tant que metteur en scène, il crée Peer Gynt d’Henrik Ibsen dans la Cour d’Honneur du Festival d’Avignon 2004. En 2006, il met en scène les pièces en un acte de Tchekhov (La Demande en mariage, Le Tragédien malgré lui, L’Ours), On est tous mortels un jour ou l’autre d’Eugène Durif et Les Trois sœurs de Tchekhov. En juillet 2011, pour la 65ème édition du Festival d’Avignon, il crée Le Suicidé de Nicolaï Erdman. Suivront L’Affaire de la rue de Lourcine de Labiche et Les méfaits du tabac de Tchekhov en 2012. Le conte d’hiver de Shakespeare est créé à la Scène nationale de Sénart en 2013. En 2016, il crée L’art de la comédie d’Edouardo Filippo au Grand T à Nantes.

La première personne du singulier au pluriel

Avec Patrick Pineau, nous aimons particulièrement l’usage des métaphores sportives. Et le plus souvent, pour illustrer ce qui se rapporte le mieux à l’exercice de notre art de la scène, nous parlons volontiers de l’action individuelle et du mouvement collectif. Le singulier au service du pluriel, le groupe qui met en œuvre la configuration idéale afin de permettre à chacun de trouver sa place dans l’espace de jeu.

C’est ce qui nous a donné l’idée de proposer ce chantier basé sur le passage du JE au NOUS, de l’unité à l’infini, du monologue au dialogue, de la solitude à la multitude, de l’intime au public.

Deux variétés de ressources dramatiques seront mises à contribution pour ces deux semaines.
Les premières – les parties monologuées – seront produites sur place par les intervenants et les participants eux-mêmes, sous forme de textes écrits pour l’occasion. Elles seront distribuées, éprouvées sur le plateau au fur et à mesure de leur élaboration, répétées, travaillées, corrigées.

Les secondes seront des textes appartenant à un corpus élaboré à partir de certaines de mes œuvres, des textes inédits, ayant en commun une multitude de prises de paroles dans un même espace et mettant en scène un groupe en train de débattre, de s’animer, de se confronter, de s’unir ou de s’opposer, de parler d’une même voix ou de continuellement se contredire. Un joyeux bordel organisé où l’écoute est aussi importante que la parole !

Mohamed Rouabhi

Chantier organisé en partenariat avec le Pavillon Mazar

© Les Chantiers Nomades 2013 - Images "machines" et charte graphique ©Studio Desperado - Site mis à jour jeudi 14 décembre 2017