backhome chantiers nomades
illustration chantier nomade machine

Contact

Chantiers Nomades
4, avenue Charles de Gaulle
38800 Le Pont de Claix
Tél : 04 76 25 21 95
com chantiersnomades.com

Newsletter

Entrez votre e-mail:
Confirmez cette adresse :

Blog

Les derniers articles du blog

Accueil - Chantiers 2017 - Le bruit des taupes
Fiction radiophonique
Inscription

Le bruit des taupes

4 au 15 septembre et 4 au 8 décembre 2017 - 15 jours / 3 semaines / 3 x 5 jours

Le CENTQUATRE / Paris / Région Ile-de-France

Chantier ouvert à 15 artistes interprètes professionnel-les

Le bruit des taupes
©Celine Nieszawer

Baptiste Guiton
Comédien, réalisateur de fictions radiophoniques
Il se forme à l’École Nationale de la Comédie de Saint-Étienne en tant que comédien, puis intègre le département mise en scène de l’ENSATT où il collabore avec Alain Françon, Jean-Pierre Vincent, Christian Schiaretti et Denis Guénoun.
En 2012, il fonde sa compagnie, Le Théâtre Exalté et s’attache aux écritures de David Greig, Elfriede Jelinek, Michel Vinaver, Pauline Sales et Abdellatif Laâbi. Avec Magali Mougel, il crée Cœur d’acier, inspiré de la fermeture des hauts-fourneaux de Florange. Artiste associé au TNP de 2017 à 2020, il se liera également au Tréteaux de France pour la création de Mon prof est un troll de Dennis Kelly en 2017.
Depuis 2015, il est réalisateur de fictions radiophoniques pour France Culture.
Parmi ses créations : Le monstre du couloir, Lune Jaune et Brewers Fayre de David Greig, Le Néther de Jennifer Haley, Les gens que j’aime de Sabine Revillet, Chapitres de la chute de Stefano Massini et Red Line d’Alexandra Badéa. En partenariat avec l’Odéon – Théâtre de l’Europe, il est également en charge des Scènes Imaginaires, portraits de metteurs en scène européens et des Livres à l’écoute.

Le bruit des taupes
© Jp Angei

Magali Mougel
Autrice
Magali Mougel a été formée à l’ENSATT, dans le département Ecrivain/Dramaturge et y intervient aujourd’hui de façon régulière. Autrice et dramaturge pour le théâtre, elle s’empare du quotidien et l’interroge par le prisme de la fiction. Elle se prête régulièrement à l’exercice de la commande et collabore avec différents metteurs en scène (Johanny Bert, Baptiste Guiton, Olivier Letellier, Hélène Soulié entre autres).
Ses textes sont publiés aux Éditions Espaces 34 : Erwin Motor, dévotion, Guérillères ordinaires, Suzy Storck, Penthy sur la bande, The Lulu Projekt (à paraître en mars 2017) ou aux Éditions Actes Sud : Elle pas Princesse, Lui pas Héros.
A partir de la saison 2017/2018, elle sera autrice associée aux Scènes du Jura et rejoindra le collectif artistique du CDN de Sartrouville dans les Yvelines.

Le bruit des taupes


La fiction radiophonique s’emporte, dans un casque, une voiture, lors d’un voyage, elle accompagne la préparation d’une recette, se glisse sous la couette, sert d’objet d’étude, permet la redécouverte d’une œuvre, elle peut être exaltante, inattendue, poétique, ringarde, addictive, chaotique, instructive, elle n’a pas de règle, elle s’invente avec son temps. Art suggestif à contre-courant des stimuli visuels qui orientent quotidiennement notre perception, la fiction radio muscle notre oreille et nous guide au plus près de toute chose, dans une proximité dont l’acteur est le sanctuaire.
C’est cette proximité singulière, propre à chaque acteur, que nous souhaitons traquer.
Pendant deux semaines, nous explorerons différents processus du jeu collectif et écrirons ensemble (autrice, comédiens et réalisateur) une fiction, à partir d’improvisations collectives. Nous apporterons différents matériaux, nous nous nourrirons les uns les autres, interagirons sans complaisance. Des sessions d’écoute seront organisées pour entendre ce qui nous touche, nous heurte, et pour s’entendre sur un vocabulaire, un projet commun. Du temps passera, pour absorber, structurer, écrire et préparer, puis nous nous retrouverons pour une troisième semaine afin d’enregistrer notre fiction avec un bruiteur et une équipe technique.
Traquer sera le mot d’ordre. Les artifices, les béquilles de jeu, les effets de voix, ce qui grésille dans nos oreilles. Traquer ce qui pétrit notre langue, traquer l’essentiel qui est parfois proche du silence. Nous triturerons des histoires, des témoignages, des confidences, des souvenirs, nous tenterons d’écouter ces sons que nous ne voulons plus ou ne savons plus entendre : ceux des corps, des matières, des bêtes.
Nous irons chercher des textes, des documents sonores, des photographies, des tableaux, nous explorerons le CENTQUATRE, devenu terrier, en quête de chemins, de dédales, de nos labyrinthes, explorateurs à l’aveugle, taupes en somme.
Et inventerons une fable, une « écriture studio » qui se nourrira des perceptions sensibles de chacun des participants.

Baptiste Guiton et Magali Mougel

© Les Chantiers Nomades 2013 - Images "machines" et charte graphique ©Studio Desperado - Site mis à jour jeudi 14 décembre 2017