backhome chantiers nomades
illustration chantier nomade machine

Contact

Chantiers Nomades
4, avenue Charles de Gaulle
38800 Le Pont de Claix
Tél : 04 76 25 21 95
com chantiersnomades.com

Newsletter

Entrez votre e-mail:
Confirmez cette adresse :

Blog

Les derniers articles du blog

Accueil - Chantiers 2014 - La nuit je mens
Fiction radiophonique
Inscription

La nuit je mens

31 mars au 11 avril et 19 au 24 mai 2014 - 3 semaines / 105 heures

Maison de la Radio et le CENTQUATRE / Paris / Région Ile-de-France

Chantier ouvert à 15 comédiens professionnels

La nuit je mens

LAURE EGOROFF
Réalisatrice de fictions radiophoniques

Après un DEA de Littérature consacré à Jean Giono et des études d’art dramatique, elle collabore à l’émission Les chemins de la connaissance produite par Jacques Munier sur France Culture, assiste l’historien Maurice Lever, avant de faire ses premières expériences de réalisation radiophonique sur France Bleu dans l’émission de Claire Kheitmi Les petits polars. Elle part ensuite vivre un an au Mexique pour y tourner un film documentaire Les petites princesses de Mexico. Depuis 2009, elle réalise des fictions radiophoniques pour France Culture et France Inter.

La nuit je mens

CARINE LACROIX
Auteure
Carine Lacroix est née à l’âge de dix ans quand ses parents ont sillonné l’Europe dans un camping-car pour une année buissonnière. Pour remplacer l’école, il fallait écrire, jouer dehors, inventer des langues, visiter des ruines, dormir à la belle étoile. Cette année-là s’est révélée déterminante et a largement influencé son goût des mots, des voyages et des hors champs. Parmi ses œuvres : Burn baby burn créée à la Comédie Française (m.e.s. Anne-Laure Liégeois), ainsi qu’au Deutsches Theater de Berlin, à Munich, à Prague, Le Torticolis de la girafe au Théâtre du Rond-Point (m.e.s. Justine Heynemann). Dernière parution : Une fille sans personne à l’Avant-scène théâtre.

La nuit je mens

La nuit sera la friche de notre Chantier. Parcourir ses espaces, découvrir ses cachettes. Convier ses personnages, prêter l’oreille aux murmures qui la traversent, aux cris qui la déchirent. Convoquer des expériences, des sensations, des souvenirs, des errances.
Autour de ce thème, nous explorerons un champ de la création radiophonique à la frontière entre fiction et documentaire. Nous avancerons ensemble, une réalisatrice, une auteure et un groupe de comédiens, pour étoffer un texte où se côtoieront des éléments du réel, des scènes de fiction, confidences, mémoires, témoignages - authentiques ou imaginaires - des dialogues en décor naturel, des reconstitutions en studio... L’idée étant de jouer sur la juxtaposition des matières tex- tuelles et sonores, estompant ainsi les contours entre œuvre de fiction et document, et d’interroger l’émotion et le trouble que cette ambiguïté fait naître chez l’auditeur. Nous tirerons ainsi parti de deux particularités fortes de l’outil radiophonique : sa capacité à produire des effets de réel et ses affinités avec la parole intime.
La membrane du micro étant particulièrement sensible aux accents de vérité, nous tendrons vers une interprétation au plus proche du non jeu, comme si l’acteur n’était plus acteur et parlait pour la première fois. Oublier le micro, se détacher de la lecture, gommer les mauvais réflexes, pousser le plus loin possible la vraisemblance, trouver la bonne voix. Il s’agira de saisir la musique, le souffle, le tempo, les scories du discours improvisé pour tisser la poésie du mensonge.
La matière développée avec les acteurs - leur sensibilité, leur personnalité - au cours de séances de recherches et d’improvisations nourrira le texte écrit par Carine Lacroix. Le deuxième temps du stage sera consacré à l’enregistrement de la fiction avec le souci de donner l’illusion d’une parole spontanée.

Laure Egoroff & Carine Lacroix

Chantier organisé en partenariat avec France Culture

© Les Chantiers Nomades 2013 - Images "machines" et charte graphique ©Studio Desperado - Site mis à jour jeudi 14 décembre 2017