backhome chantiers nomades
illustration chantier nomade machine

Contact

Chantiers Nomades
4, avenue Charles de Gaulle
38800 Le Pont de Claix
Tél : 04 76 25 21 95
com chantiersnomades.com

Newsletter

Entrez votre e-mail:
Confirmez cette adresse :

Accueil - Chantiers 2013 - Le risque du poème et de l’éphémère
théâtre
Inscription

Le risque du poème et de l’éphémère

28 janvier au 8 février 2013 - 2 semaines / 70 heures

Culture Commune-Scène nationale du Bassin Minier du Pas-de- Calais / Loos-en-Gohelle / Région Nord-Pas de Calais

Chantier ouvert à 15 comédiens professionnels

Le risque du poème et de l'éphémère
http://www.journal-laterrasse.fr/wp-content/uploads/2013/09/guy_alloucherie.jpg

Guy ALLOUCHERIE / LA COMPAGNIE HVDZ

Auteur, metteur en scène
La rencontre avec le monde des arts du cirque sera déterminante dans le parcours de Guy Alloucherie qui considère le métissage des arts comme essentiel pour l’élaboration du langage artistique de la compagnie qui consacre une grande partie de ses recherches artistiques à la question de la mémoire et de la transmission. L’engagement de l’artiste et son positionnement dans la société sont également au cœur des propos et des questionnements de la compagnie depuis son implantation en 1988 à la fabrique théâtrale du 11/19, dans le Bassin minier, reconnu récemment patrimoine mondial de l’Humanité par l’Unesco.
Fidélités et rencontres. Guy Alloucherie a choisi, au sein d’HVDZ, de travailler avec un collectif de collaborateurs sur les créations, les chantiers de recherches, les essais et tentatives... Martine Cendre, comédienne, dramaturge et conceptrice sonore a été de presque toutes les aventures depuis les années 1990. Didier Cousin, comédien, Howard Richard, chorégraphe ont participé à l’élaboration de plusieurs créations tout comme Jérémie Bernaert, réalisateur vidéo qui a rejoint l’équipe depuis les Veillées. Guy Alloucherie considère HVDZ comme un ensemble à géométrie variable et il invite fréquemment, pour des temps de recherches, des artistes venus
du monde du théâtre, de la danse, du cirque, de la musique ou de la vidéo. La compagnie développe son travail selon le mode des chantiers de recherche et de création. Organisés le plus souvent à la Fabrique Théâtrale, ces temps de travail permettent d’approfondir les rencontres et d’échanger des savoirs avec des artistes venus d’univers différents.

Repartir une nouvelle fois avec les Chantiers Nomades pour une nouvelle proposition de formation. Réunir à nouveau une quinzaine de stagiaires pour les confronter à notre uni- vers qui mélange cirque, danse, théâtre et vidéo.
Nous proposons un labo-formation d’une dizaine de jours sur le rapport du corps de l’interprète à la matière et à l’engagement physique et politique. Prendre en compte des dispositifs d’art contemporain. Chercher ensemble. Retrouver les liens au body art. Com- ment se servir des matériaux mis à disposition, briques, charbons et mille autres acces- soires dans des improvisations pour trouver dans ce qu’on raconte au plateau une adéquation au monde dans lequel on se débat pour vivre. Désaccord et résistance. Com- ment donner du sens ? Tout faire pour donner du sens. Travailler en impro. Comment transformer l’accumulation des improvisations en écriture de plateau ? Même si on peut avoir l’impression de faire ça pour rien parce que, comme on dit, ça m’est venu comme ça, ça m’a traversé l’esprit... Ne juger de rien. Jamais. Apprendre. Comment faire que de toutes les propositions issues des artistes, on tisse, ensemble une écriture qui se confronte au réel, qui fasse écho au monde, lui réponde, l’interpelle, le questionne. Parce que de nous tous, personne n’a envie d’en rester là. Nous mettre en situation d’invention, physi- quement et par les mots au contact des matériaux de scène mis à disposition comme les Briques et le Charbon. Faire en sorte que dans la formation (par la discussion, les proposi- tions au plateau) sous la direction du metteur en scène, du chorégraphe et de l’équipe de la Cie Hendrick Van Der Zee, une histoire naisse qui soit celle du groupe constitué pour ce chantier et qu’elle ait des répercussions universelles.
Guy Alloucherie

© Les Chantiers Nomades 2013 - Images "machines" et charte graphique ©Studio Desperado - Site mis à jour mardi 20 juin 2017