backhome chantiers nomades
illustration chantier nomade machine

Contact

Chantiers Nomades
4, avenue Charles de Gaulle
38800 Le Pont de Claix
Tél : 04 76 25 21 95
com chantiersnomades.com

Newsletter

Entrez votre e-mail:
Confirmez cette adresse :

Accueil - Blog - Chantier nomade "shakespeare à l’épreuve des acteurs"

Chantier nomade "shakespeare à l’épreuve des acteurs"

"SHAKESPEARE À L’ÉPREUVE DES ACTEURS" S’EST DÉROULÉ AU PAVILLON MAZAR À TOULOUSE DU 7 AU 25 OCTOBRE 2013
Katja Hunsinger et Rodolphe Dana sont deux piliers du collectif Les Possédés. Depuis sa création en 2002, ce collectif, constitué de 9 comédiennes et comédiens, suit la voie d’un théâtre qui s’intéresse profondément à l’humain : ses travers, ses espoirs, ses échecs, ses réalisations, sa société… Prospecter, creuser, interroger ce que nos familles, ce que nos vies font et défont, ce qui rend si complexe et si riche le tissu des relations humaines qui enveloppe nos existences.
Les Possédés ont à leur actif plusieurs créations remarquées par la critique pour leur force et leur originalité : Oncle Vania d’Anton Tchekhov (2006), Le Pays lointain et Derniers remords avant l’oubli de Jean-Luc Lagarce (2007), Merlin ou la Terre dévastée de Tankred Dorst (2009).

COMÉDIENS PARTICIPANTS :
Gabrielle Atger/Calypso Baquey/Laeticia Brecy/Jehanne Flavelot/Julia Gomez/Martin Juvanon du Vachat/Kloé Lang/Anne Marchionini/Elise marie/Antoine Sastre/Clara Schwartzenberg/Emmanuel Siret/ Pierre Benoist Varoclier/Marie Vauzelle/Angélique Zaini

Note d’intention :

Shakespeare. Richard III. Un plateau nu. Nous aimerions travailler sur la présence « pure » du comédien au plateau, sans autre artifice théâtral que sa voix, son corps, la poésie concrète de Shakespeare, et surtout l’autre, sans quoi on n’est pas grand chose : le partenaire de jeu. Un travail sur la présence et l’écoute.Un passage à la table pour entendre le texte, traquer ses enjeux, sa dramaturgie. Comment on passe d’une pensée écrite à une pensée dans le corps, par quoi ça passe. Comment créer de la complicité dans le jeu, pour éviter la composition abstraite des personnages qui parfois isole les comédiens. Et pour ce faire, mettre la personnalité de l’artiste en avant, sa singularité. Sa façon à lui de penser, de bouger, de parler. Nous pensons à Shakespeare parce que sa langue nécessite de l’engagement physique et qu’il faut réussir à trouver la nécessité dans le corps pour que les mots aient envie d’en sortir. La nécessité donc, d’agir, de parler, pour que quelque chose de vrai, dans l’instant, advienne.L’autre axe de travail que nous aimerions développer, conjointement à celui du travail au plateau, c’est celui de la polyvalence de l’acteur. C’est-à-dire comment impliquer l’acteur dans tous les domaines relatifs à la construction d’un spectacle, notamment sa capacité à émettre un avis singulier sur la dramaturgie et la direction d’acteurs. Plus concrètement, comment construit-on, collectivement, un spectacle ?
Rodolphe Dana

© Les Chantiers Nomades 2013 - Images "machines" et charte graphique ©Studio Desperado - Site mis à jour vendredi 21 avril 2017